Le manuscrit médiéval ~ The Medieval Manuscript

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 18 décembre 2014

I N C I P I T



Ce blog, dédié au maître Léopold Delisle (1826-1910), et à l'érudit François Duine, clericus dolensis (1870-1924) est exclusivement (ou presque !) consacré au manuscrit médiéval, jusqu'à ses rapports avec les premiers incunables. Toutes informations sur le sujet seront appréciées. N'hésitez pas à publier vos commentaires et à soumettre vos avis.
This blog is dedicated to the great manuscript scholar Léopold Delisle (1826-1910), and to François Duine, clericus dolensis (1870-1924), and (almost exclusively!) to medieval manuscripts, up to and including their relationships with early printing.
All contributions to this subject are welcomed, as well as any additional commentary or opinions.
Jean-Luc Deuffic
Contact : pecia29@orange.fr /// Site web // Academia.edu

[ Illustration : Cambrai BM, 620 . © Institut de recherche et d'histoire des textes - CNRS

L A   R E V U E  /  T H E    J O U R N A L
The New website of the journal PECIA : LE LIVRE ET L'ECRIT [link] - Edition : Brepols Publishers (Turnhout)
DERNIERS VOLUMES PARUS
Pecia. Le livre et l'écrit, 7 (2009) 2010 : Notes de bibliologie. Livres d’heures et manuscrits du Moyen Âge identifiés (XIVe-XVIe s.)
Pecia. Le livre et l'écrit, 13 (2010) 2011 : Du scriptorium à l'atelier. Copistes et enlumineurs dans la conception du livre manuscrit au Moyen Age
Pecia. Le livre et l'écrit, 14 (2011) 2012 : Texte, liturgie et mémoire dans l'Église du Moyen Âge
Pecia. Le livre et l'écrit, 15 (2012) 2014 : « Qu'il mecte ma povre ame en céleste lumière ». Les funérailles d’une reine: Anne de Bretagne (1514). Textes, images et manuscrits


VIENT DE PARAITRE
JEAN-LUC DEUFFIC
Inventaire des livres liturgiques de Bretagne. Livres d’heures, de piété, de dévotion et ouvrages associés antérieurs à 1790.
Manuscrits et imprimés (français, latin, breton)
ISBN 978-2-7466-6731-0.
CDROM. Fichiers pdf. Recherche par mot. Index des titres et des manuscrits. Index des noms de saints.
Environ 1600 pages – 1800 notices de livres et de manuscrits
PRESENTATION - RECENSION - COMMANDE >>>>>>>>>>>
[ LIEN / LINK ]


mercredi 10 décembre 2014

Sur une branche peu connue des Coëtivy installée en Languedoc (XVe-XVIe s.)


Les précieuses recherches de Chassin du Guerny dans les archives du Gard m’ont permis de retrouver les traces d’une branche de l’influente famille bretonne de Coëtivy en Languedoc, plus précisément à Chusclan et Bagnols-sur-Cèze, dans le Païs de Saint-Esprit. L’origine de cette implantation tient évidemment à la notoriété du « cardinal d’Avignon », Alain de Coëtivy (1407-1474), « homme d'un grand génie, d'un esprit assuré et puissant ». Nous ne rentrerons pas ici dans les détails de sa biographie ni de ses nombreux bénéfices. Simplement, sa présence dans cette région, fit venir à sa suite toute une « familia » bretonne assez importante.


Alain de Coëtivy au Folgoët

Il semble bien qu’un des neveux du cardinal, nommé Paul de Coëtivy (+ avant 1477), attesté à Pont-Saint-Esprit, épousa une Piolenc (Jeanne), famille très ancienne du Languedoc.
De ce couple naquirent aux moins 5 enfants :
=> Olivier de Coëtivy
=> Catherine de Coëtivy épousa Pierre de Chaynet, un noble marchand de Bagnols
=> Alicette de Coëtivy, se maria à Georges Fages, seigneur de Gicon
=> Louise de Coëtivy épousa Antoine Destables, seigneur de Chusclan
=> Peregrin de Coëtivy, archidiacre d’Uzès (protonotaire apostolique, vicaire général d'Amanée d'Albret, cardinal diacre du titre de Saint-Nicolas in carcere Tulliano)
Nous retrouvons plus tard, en 1569, une Anne de Coëtivy « femme de feu Aymar Biordon » (Nîmes)

Ci-dessous les actes les plus significatifs des archives du Gard sur cette branche des Coëtivy :
=> 19 septembre 1477. Transaction entre les tuteur et curateur des enfants de feu noble Paul de Coetivy et Jean Bonet hôte de Pt-St Esprit. 2E 14, 38.

=> 30 avril 1486. Reconnaissance de dot pour noble Olivier de Coetivy, de Pt St-Esprit, par noble Alaycette, sa soeur, femme de noble Georges Fages, sgr de Jocon et Cadenet. - Autre par noble Pierre de Chaynet, bourgeois de Bagnols, mari de Catherine de Coetivy. 2E 14, 44.

=> 29 janvier 1492. Contrat de mariage de noble Pierre de Chaynet, bourgeois de Bagnols, et noble Catherine de Coetivy, fille de feu noble Paul de Coetivy, ht St-Esprit dotée par son frère Olivier de Coetivy. Acte du château de Chusclan. 2E 14, 44.

=> 27 octobre 1495. Testament de noble Antoine d'Estable, seigneur de Chusclan et autres lieux. légats à ses cousins nobles Pierre Cordier, licencié en lois et noble Louise Sardie son épouse - à noble Louise de Coetivy, son épouse. 2E 15, 32.

=> 10 juin 1505. Testament de noble Catherine de Coetivy femme de noble Pierre de Chaynet habitante de Bagnols, à sa fille Antoinette 50 florins sur les 100 florins qui lui sont dus par noble Olivier de Coetivy - A Mre Pelegrin de Coetivy son frère pronotaire au St Siege - à noble Aleycette sa soeur femme de noble Georges de Fages - héritires nobles Philippe, Jean et Pierre ses fils - Executeur : Antoine d'Estables sgr de Chusclan et Jean Portalis. 2E 15, 41.

=> 21 aout 1510. Testament de noble Pierre de Chaynet de Bagnols. à son fils Philippe prêtre - à son fils Pierre - à sa fille Antoinette - a noble Aloycette de Coetivy femme de noble Georges Fages, de Chusclan, et Louise de Coetivy dlle de Chusclan - héritier : autre fils Jean. 2E 15, 43.

=> 11 aout 1511. Testament de Pierre de Cheynet, marchand de la ville de Bagnols. legat à son fils noble Pierre - à autre fils noble Philippe, prêtre - à sa fille Antoinette 100 écus et deux robes comme fut assignée à feue noble Catherine de Coetivy sa mère - à révérend père en Dieu Pélegrin de Coetivy, protonotaire du st siege apostolique frère de ladite feue Catherine et aussi a noble Louise de Coetivy femme de noble Antoine des Estables, vivant sgr de Chusclan, et à Alasacie de Coetivy femme de noble Georges Fagès, soeurs de sa feue femme- héritier son fils noble Jean de Chaynet. 2E 14, 130 ; 2E 15, 88.

=> 17 aout 1535. Testament de demoiselle Louise de Coetivy, veuve de noble Antoine des Estables, sgr de Chusclan - légat à Mre Pierre de Chaynet son neveu prieur de St Agricol - a dlle Loyse de Chaynet, sa nièce, 10 livres - à Mr Jacques de Fages dr et avocat, sgr de Chusclan, son neveu - fait donation en l'église de Chusclan - héritière : dlle Alix de Coetivy, sa soeur veuve de noble Georges de Fages, sgr de Gicon - acte dans la chambre du château de Chusclan. 2E 14, 136 ; 2E 14, 130.

Nous reviendrons bien entendu par la suite sur plusieurs de ces personnages, notamment sur le protonotaire Peregrin de Coëtivy,


Le château de Gicon à Chusclan

mardi 9 décembre 2014

Les Heures de Guillaume le Barbier et d’Hélène Henry (+1502), du Pays d'Auge (Normandie)




La BIBLIOTECA DIGITAL HISPÁNICA présente une grande variété de Livres d’heures. Nous y avons ainsi relevé le manuscrit RES/161, issu des collections de la Bibliothèque nationale d’Espagne, ouvrage dont les premiers possesseurs ont pu être identifiés, et qui s'en sont servis comme livre de raison. Ainsi, les deux derniers folios sont occupés par des notices familiales concernant le couple Guillaume LE BARBIER x Hélène HENRY, dont nous avons essayé de transcrire quelques passages :
   
21 septembre 1488
Guill[aum]e le Barbier postullant en court laye natif et // demourant au Pontlevesque fut marié aud. lieu avec ... // Helaine fille de Mahieu Henry escuier sr du Brouillar (1) // demourant a Conches et nagueres viconte du lieu // le xxie jour de septembre jour saint Mathieu lan de grace // mil cccc iiiixx et huit.
11 octobre 1489
Katherine fille desd. Le Barbier et Helaine fut nee et // baptisé aud. lieu du Pontlevesque le unze eme jour doctobre // lan mil iiiic iiiixx et neuf et fut son parrain maistre // Guillaume de Bray pour lors lieutenant general du viconte d'Auge // et ses marraines les damoiselles de ... et ...
18 septembre 1491
Jehan filz et second enffans desd. mariez fut ne et // baptisé aud. lieu du Ponlevesque le xviii jour de septembre // mil iiiic iiiixx et unze tenu par dame Jehanne Despaigne // prieur de saint Yves ...... de saint // Melaigne et damoiselle Blanche de Haren? .... // de ... est. sr dud. lieu // Led. Jehan na vesqu que trois moys.
17 mars 1492
Helix (ou Helie) tres enffans desd. mariez fut ne et baptisé aud. lieu // le dimanche xviie jour de mars mil iiiic iiiixx et xii a huit heures [..?] // midi et ...
1er mai 1495

Jehan iiiie enffans desd. mariez fut ne et baptize aud. // lieu du poue... le vendredy premier jour de may mil iiiic // iiiixx et quinze a ... heures du matin ou environ // et sont ses parains Pierre de Saint ... escuier // avocat général pour le roy en la viconte d'Auge maistre jehan [le ?] // Goupil curé de Saint Melaigne et sa maraine // Jehanne femme de Michel Le Barbier oncle dud. Jehan.
avril 1499
Jehanne tierce fille desd. mariez fut nee et baptizée aud. // pontlevesque environ le mynuyt davril mil iiiic iiiixx dix neuf et fut son // parrain maistre Jehan du... curé de Jehan du Fossé escuier sieur de lad. fille.
1502 ° et + Guillaume iiiie filz.............................. desd. mariez fut né le mardi // des festes de Pasques xxixe jour de [mars ?] mil cinq cent et deux // ses parrains Guillaume et Michel le Barbier ses oncles et ses marraines ............... et led. Guillaume ..
13 avril 1502

Lad. Helene mere desdits enffans durant sa gesine dud. // Guillaume fut prise dune ... ...et autre malladie de ... et // deceda le mercredi xiii e jour davril ... aud. an mil [cinq] // cens deux plaize a Dieu aie son ame.

(1) Mathieu Henry, écuyer, sieur du Brouillard et de la Guéroulde, vicomte d'Ecouché et de Breteuil.

Patrick VNK (liste Noblesse Normande), que je remercie, m'a signalé l'article de (†) Pierre LESTOURMY sur la recherche de la Galissonière en 1666, élection de Pont-L'évêque, qui donne quelques éléments intéressants sur la famille LE BARBIER :
Contrat de mariage sous seing privé du 3 mai 1488, reconnu devant les tabellions d'Auge, pour le siège de Pont l'Evêque en 1489, entre Guillaume Le Barbier, esc. sr du Parcq, et Heleine Le Henry.
Contrat de mariage passé le 14 novembre 1535 et reconnu devant les tabellions royaux de la viconté d'Auge le 28 janvier 1536 entre Elye Le Barbier, esc. licencié aux lois, et damoiselle Marie Bigot.
Les BARBIER portaient d'argent, à trois mains gauches (= senestres) renversées de sable, 2 et 1, accompagnées d'une molette de sable posée en abime.
Supports : deux épées d'argent à poignées d'or. Cimier : une pique d'or pointée d'argent, traversant un coeur de gueules. Devise : Hoc, manus et virtus, calcar et ensis, habent 

 
f. 143. Saint Martin

dimanche 7 décembre 2014

Sur une Bible beauvaisienne du Smith College (Massachusetts)


A lire le post de Peter KIDD : A 13th-Century Bible From Beauvais at Smith College.

Smith College

jeudi 4 décembre 2014

Save the Biblioteca Laurenziana !

Ci-dessous, un message du Dr. Giovanna Murano :

Dear All,
As many of you already know, the Biblioteca Laurenziana of Florence is going to lose its status as well as its Director and most probably it will be directed by the Director of the Biblioteca Nazionale of Florence, as a consequence of the latest reform of the Italian Ministry for Cultural Heritage, Activities and Tourism which will become effective December 10, 2014.

In the last few weeks and days newspapers have echoed scholars’ criticisms and appeals against the new Reform, but Minister Franceschini is adamant, and is convinced he has made the right decision (see the enclosed articles by Prof. Tullio Gregory and the Minister’s reply).
Those of you who have experienced the tragic conditions of the Biblioteca Nazionale of Florence know that the Minister’s decision cannot be the right one.

In order to save the Biblioteca Laurenziana from its fate it is necessary to take action internationally.

It might be too late to appeal to the Ministry, but at least let’s make sure that everybody is aware of what has been perpetrated against the Biblioteca Laurenziana as well as other Italian State libraries, such as the Braidense in Milan, the Estense in Modena, the Palatina in Parma and the Vallicelliana in Rome).

Dr. Giovanna Murano
http://www.giovannamurano.it/

Links :

Roars review

LINKIESTA

ARTRIBUNE

MiBACT

Napoli Repubblica

CORRIERE


art.jpg
http://tiny.cc/ljceqx

lundi 1 décembre 2014

Un nouveau libraire breton dans le Paris médiéval ? Jean Postic

La liste déjà imposante des libraires bretons ayant exercé à Paris au Moyen Âge pourrait encore s'allonger avec un nouveau candidat possible, le nommé Jean Postic.

Richard H. et Mary M. Rouse ont consacré dans leur monumental ouvrage Manuscripts and their makers (2000, t. II, p. 83) une notice à un certain Jean Postel, qui inclut notre Jean Postic, lequel pour ma part me semble être bien différent. La forme POSTIC est précisément donnée par Auguste Vallet de Viriville, en 1858, notant une dépense relevée dans le registre KK49 des Archives nationales, relative à une commande effectuée par Isabeau de Bavière :

(Fol. 40) A Jehan Postic libraire pour avoir et acheter les estoffes nécessaires pour unes Heures que ladite dame lui a ordonné faire le 13 janvier 1417 (n.s.) 6 escus valent 108 s. p.

En 1403, Philippe Le Hardi avait déjà acheté à Jehan Postit (sic) "un messel tout complet, à l'usaige de Paris", pour sa propre fille, Marie, l'épouse du comte Amédée VIII, laquelle partait alors pour la Savoie (35 écus d'or).
Prost, Archives, p. 345-346.

Le patronyme POSTIC est attesté anciennement en Bretagne, dès le milieu du XVIe siècle dans la région de PLOUGASNOU, dans l'actuel Finistère.

isabeau_de_baviere.jpg
Isabeau de Bavière et Christine de Pisan

La recherche du patronyme POSTIC nous a conduit vers une curieuse piste. En effet, l'une des 24 maitresses de Philippe le Bon (1396-1467) se nommait Marguerite POSTIC (selon certaines sources, d'autres l'appellent Marguerite Van Poest, Post ou Prest ... Un recours aux archives pourrait certainement confirmer telle ou telle version) qui donna naissance à Philippe de Bourgogne, seigneur de Sommerdick (1464-1524), le "sulfureux" évêque d'Utrecht.
Werner Paravicini, ("Un tombeau en Flandre : Hervé de Mériadec" dans Francia, 34/1, 2007, p. 85-145) a étudié avec minutie le parcours de ce seigneur breton à la cour de Philippe le Bon. Curieusement, les MERIADEC étaient possessionnés à PLOUGASNOU, le berceau probable des POSTIC ....

Philippe_III_de_Bourgogne.jpg
Philippe le Bon

- page 1 de 103