La Medieval Music Database de l'Université de La Trobe (Australie) permet d'accéder à une quantité importante de sources manuscrites concernant d'une part le plain-chant liturgique et d'autre part la polyphonie sacrée et profane du XIVe s. La recherche s'effectue par texte, compositeur, genre, manuscrit, ou fête liturgique [En ligne].
On trouvera dans Le Médiéviste et l'ordinateur, n° 39, Hiver 2000 [En ligne], une bonne analyse de Christian Meyer sur cette riche base de données musicales. 



Liens :
§ La base Cantus, Database for Latin Ecclesiastical Chant, de la faculté de musique de l'Université de Western Ontario (London, Canada), avec une liste de sources manuscrites.
§ Digital Image Archive of Medieval Music (University of Oxford, and Royal Holloway University of London) [En ligne]
§ Liste des microfilms de manuscrits musicaux de la bibliothèque universitaire de Chicago [En ligne].
§ Manuscrits de la base Musica devota du Dr. Ulrike Hascher-Burger [En ligne]. § Répertoire International des Sources Musicales [En ligne].
§ Manuscrits de la base Cursus (Université d'East Anglia, Norwich) [En ligne].
§ Site du Lexicon musicum Latinum, de la Comission Musikhistorische (Bayerische Akademie der Wissenschaften) : Les sources manuscrites de la théorie de la musique, de Christian Meyer (CNRS), avec liste détaillée [En ligne].

Illustration: ms Aix-en-Provence 1548. Graduel, XVIe s. détail f. 65v.
© Institut de recherche et d'histoire des textes - CNRS- Enluminures